Comment apprendre le piano ?

apprendre le piano

Le piano est un instrument appartenant à la famille des cordes frappées. Il s’agit d’un outil quasi indispensable pour la composition de musique moderne et classique. De ce fait, savoir en jouer est un privilège qui offre de nombreuses opportunités. Alors, comment apprendre le piano ? Plus de détails ici.

L’apprentissage du piano : Les bases

La discipline musicale est un domaine très exigeant et rigoureux. Beaucoup d’efforts sont à fournir pour tous ceux qui s’y intéressent. En effet, il est de coutume de constater que seuls les passionnés arrivent véritablement à tenir le rythme d’apprentissage. Un indice fort qui démontre que pour apprendre la musique ou un instrument de musique, il faut être un passionné. Le cas spécifique de l’apprentissage du piano ou du synthétiseur ne démord pas cette règle. Les bases de l’apprentissage du piano sont : passion, effort et détermination. Si vous voulez faire du piano, vous devez absolument aimer la chose. Deuxièmement, il vous faut posséder votre propre instrument de musique. Cela vous facilite la tâche pendant l’apprentissage. Troisièmement, vous devez vous former au cours de solfège piano. Il s’agit d’une discipline musicale qui enseigne tous les prérequis de la musique et bien entendu, des instruments de musique tel le piano. Une formation au solfège, vous donne les aptitudes nécessaires pour démarrer en toute aisance l’apprentissage du piano. Ensuite, des solutions pratiques sont envisageables pour finaliser votre apprentissage et parfaire vos capacités.

Apprendre le piano dans une école de musique

Une école musicale est une référence académique pour apprendre le piano. En tant que sanctuaire spécialisé dans le domaine musical, il peut vous aider à très vite maîtriser cet instrument. Des personnes hautement qualifiées disposent leur temps pour vous aider à mieux saisir les contours de votre instrument. De plus, un suivi personnalisé est proposé pour garantir un plein succès à votre apprentissage. Tous ceux qui passent par une école de musique deviennent des incontournables du domaine musical. Se faire former dans une école de musique est l’une des méthodes les plus sûres pour apprendre le piano. Pour cela, vous devez choisir la bonne école en vous référant aux résultats et aux témoignages d’anciens élèves.

Recruter un professeur personnel pour apprendre le piano

Un professeur personnel est une personne instruite et qualifiée pour transmettre le savoir. On fait appel à ce type de formateur lorsqu’on ne dispose pas assez de temps. Alors si tel est votre cas et que vous souhaitez apprendre le piano, un professeur personnel est la solution. De même, vous pourriez avoir des difficultés psychomotrices. Dans ce cas, un encadreur personnel est le mieux placé pour vous apprendre à jouer au piano. Vous pouvez disposer d’un suivi et d’un encadrement ultra personnalisé.

Suivre des cours en ligne pour savoir jouer du piano

Pour les autodidactes, les cours de piano en ligne sont des solutions pratiques pour apprendre le piano. Il existe des tutoriels par millions sur l’apprentissage du piano. Il vous suffit de trouver le bon canal et de suivre méthodiquement les cours depuis votre domicile. Ce type de formation est recommandé pour les personnes qui ne disposent pas de beaucoup de temps. Ainsi, vous pouvez grâce au cours en ligne, apprendre à votre rythme. Cependant, pour obtenir de bons résultats, vous devrez vous frotter à des praticiens pour vous aider à améliorer vos doigtés. Comme quoi, les cours seuls ne suffisent pas toujours, il faut un complément pour réussir son apprentissage du piano.

Jouer du piano : Les méthodes pratiques

Apprendre le piano est tout un processus qui demande une réelle discipline. Voici les éléments premiers à travailler.

  • Le doigté ou le déliement des mains

Le piano se joue avec les cinq doigts des deux mains. Que vous soyez gaucher ou droitier, vous aurez probablement du mal avec une main. Vous devez donc délier vos doigts à travers des exercices pratiques. En fonction de votre aisance, cela peut durer plusieurs semaines.

  • Apprendre à s’asseoir sur un piano.

La position recommandée est la perpendiculaire. Votre nuque doit être symétrique au bas de votre dos. Votre poitrine doit toujours être légèrement relevée. Cette posture vous aidera à moins sentir à poser aisément sur le piano et à maîtriser le jeu du doigté.

  • Suivre une méthode d’apprentissage par niveau

Débutant, amateur ou professionnel, il y a de tout pour apprendre le piano. En fonction de vos difficultés, choisissez une méthode qui vous correspond le mieux. Il s’agira pour vous, d’apprendre à jouer des notes, des accords ou des mélodies déjà connus ou enregistrés. Cela doit se faire en suivant des objectifs journaliers, hebdomadaires ou mensuels. Pour réussir la pratique, vous devrez vous faire accompagner par un professionnel ou un particulier ayant de l’expérience dans le domaine.

Pourquoi jouer de la batterie ?

batterie acoustique

On se demande souvent quand on veux commencer l’apprentissage de la musique quel instrument choisir. C’est un choix difficile mais qui a son importance car l’on va souvent passer des heures et des heures de travail derrière son instrument afin de progresser. Choisir son instrument de musique c’est comme choisir un compagnon qui va nous accompagner quelques minutes voir quelques heures par jour. Un instrument qui ne nous laisse pas indifférent c’est la batterie.

Pourquoi choisir de pratiquer cet instrument ?

On a tous une expérience avec la batterie, c’est souvent grâce à elle que l’envie de danser ou de taper la mesure sur une musique se fait ressentir. Son rôle irremplaçable dans les musiques  populaires et actuelles depuis sa création au début du siècle dernier jusqu’à aujourd’hui en fait un instrument star souvent au même rang que la guitare et le piano les deux instruments phares de l’apprentissage musical.

La batterie dans l’apprentissage musical est associée à la pratique du rythme, et sans rythme pas de musique. C’est pour ça que commencer la batterie donne une assise musicale importante. La batterie se focalise seulement sur le rythme ce qui en fait un atout dans l’apprentissage car on peut se passer d’une partie du solfège ou de la théorie musicale parfois rébarbative dans l’apprentissage d’un instrument. Ce qui en fait aussi un instrument plus intuitif. Le batteur va d’avantage faire preuve d’écoute tôt car  il ne sera pas bloqué par la lecture musicale. On est dans une sensation primitive de la musique, moins intellectualisée, plus accessible.

La batterie est un instrument à par entière par son coté physique. En effet c’est l’un des rares instruments à faire appel à l’usage de tout le corps pour le faire fonctionner. Chacun de nos quatre membres est sollicité dans sa pratique. Ce qui est d’ailleurs la partie difficile. Le travail de coordination demande une concentration maximum. Mais qui est récompensée et qui procure une sensation de dépassement de soi à chacune des étapes franchies. Le coté physique se retrouve aussi dans le défoulement que cela peux procurer de pratiquer ou de jouer de la batterie. En concert le batteur est souvent celui qui est en sueur. Il se dépense. Votre journée de travail vous a stressée ? les clients vous ont énervé, une dispute ?… allez taper sur vos toms, vos cymbales, vous défouler en musique.

La batterie est un instrument qui donne des résultats plus rapide que beaucoup d’instrument. Attention ça ne veux pas dire que vous pourrez devenir le king de la batterie en une semaine, mais contrairement à beaucoup d’instruments qui demanderont des années de pratiques avant de pouvoir jouer un morceau correctement. Vous pourrez vite au bout de quelque mois jouer avec votre pote guitariste et votre voisin bassiste. Cela en fait un instrument plus accessible. C’est aussi le coté négatif de cet instrument. Il n’est pas intéressant de trop le pratiquer seul, mais si vous trouvez des compagnons de jeux vous pourrez très vite vous amuser.

Quels sont les éléments qui composent une batterie ?

Il est donc l’heure de vous procurer cet instrument qui fera je le sais le bonheur de vos voisins, de votre moitié et de vos animaux de compagnie. Il vous faut d’abord une caisse claire, pièce maitresse de l’instrument avec son son percussif et ses roulements militaires. Il vous faudra une grosse caisse au son grave que vous jouerez avec le pied droit pour marquer les basses. Il va falloir ajouter à ça des toms, pour le coté tambour. Deux toms pour commencer c’est parfait. Un petit et un grand pour le coté tambour de l’instrument et faire de belles descente de tom comme dans les groupes de rock. Enfin le plus important : les cymbales. Ces jolies galettes de cuivre qui brillent et qui vont ajouter la sonorité aigus de votre instrument. Une cymbale de charleston avec son pied qui marque le débit de la musique. Une cymbale crash pour marquer les accents et une ride pour marquer le rythme de façon plus prononcé. C’est déjà pas mal. (Vous trouverez un guide ici : www.lespercussions.com/les-cymbales/ pour vous aider à les choisir). Il ne vous manque plus qu’une paire de baguette à faire tourner entre vos doigts pour et vous êtes enfin prêt à vous lancer dans le monde passionnant des percussions.

Vous cherchez un synthé pour budget serré ?

Les synthétiseurs sont des instruments très agréables pour commencer à apprendre à jouer avec un clavier. En effet, ils disposent de beaucoup de fonctions qui vous permettront de prendre du plaisir rapidement, même si vous êtes un débutant. Ainsi, à moins que vous ne vouliez jouer de grandes oeuvres classiques, je vous recommande d’acheter un synthétiseur (clavier arrangeur) pour commencer votre apprentissage.

Mais lequel choisir ? C’est simple, suivez le guide !

Le meilleur synthétiseur pour un budget serré

Pour moi, le synthé avec le meilleur rapport qualité-prix est certainement le Yamaha PSR-e423, qui propose de nombreuses fonctionnalités très intéressantes (comme l’arpeggiateur avec potentiomètres de contrôle, de nombreux rythmes (174) très intéressants et avec un nombre important de variations, des sons profonds et bien modélisés, molette pitch bend, etc.). Ce clavier est donc très versatile : on pourra l’employer dans beaucoup de situations.

De plus, pour ceux qui voudraient apprendre le piano, l’écran LCD vous y aide. Vous pouvez aussi vous enregistrer grâce à une connectique USB très pratique.

Je vous propose de regarder la vidéo ci-dessous qui sera plus parlante  .

Vous trouverez le Yamaha PSR-e423 pour moins de 300€, par exemple ici.

Le synthétiseur le plus… piano

Bien que le PSR-e423 soit un très bon clavier arrangeur, il conviendra forcément moins à ceux qui voudraient apprendre à jouer du piano en école de musique et/ou conservatoire. En effet, le toucher lourd d’un piano acoustique est quand même particulier, et il faut s’entraîner chez soi sur un instrument avec le même type de toucher.

Pour cela, nous prendrons un piano numérique, dont l’ambition est de se rapprocher du toucher lourd d’un piano acoustique. Un très bon produit, accessible et de bonne facture, est le Yamaha P95. Il est classé dans la gamme des pianos numériques compacts, ce qui signifie trois choses :

  1. Toucher lourd
  2. Prix accessible
  3. Transportable

Si vous recherchez ces trois critères, alors renseignez-vous sur le P95, dont le rapport qualité-prix est impressionnant ! En plus, vous aurez une pédale forte ! Mais attention, ce clavier se veut davantage un outil de travail qu’un véritable objet ludique : les sonorités sont limitées, et il ne dispose pas de rythmes…

Vous le trouverez pour 500€ environ…

Si vous souhaitez plus d’informations sur comment choisir son Pano numérique : https://www.quel-piano.com

Le plus compact

Si vous voulez que votre instrument soit compact, alors Korg a pensé à vous. Cet instrument porte bien son nom : le microPiano. Avec son design des plus surprenants, mais rappelant l’élégance des pianos à queue, ce Korg ne laisse pas indifférent. Au menu : une belle polyphonie (120 notes), la possibilité de jouer sur piles avec une autonomie très agréable (environ 15 heures), des touches courtes, 61 sons, et un design particulier !

Alors, si vous voulez avoir un clavier de qualité transportable partout (voire sur la plage  ), ce Korg est à voir et à tester. En plus, pour moins de 300€, qui peut y résister ?

Cette vidéo est en allemand, mais on peut quand même écouter les sons et l’image est de bonne qualité…

Que faire pour moins de 300€ ?

Si vous avez moins de 300€ à mettre dans un synthétiseur, je vous conseille d’abord de rechercher dans la gamme Yamaha, qui me semble être la meilleure à ce niveau-là. Ensuite, il me semble que la priorité est de prendre un clavier avec des touches dynamiques, c’est-à-dire que le son va différer en fonction de l’attaque de la note. Sinon, vous ne pourrez pas faire de nuances dans votre jeu, et c’est vraiment dérangeant…

Par exemple, concernant la gamme Yamaha, je vous conseille de ne pas prendre le PSR-e223 (ou e-233), mais plutôt à partir du e-323 (ou le e-333), car il a ce clavier dynamique.

Si votre porte-feuille crie « au secours », il faudra peut-être s’orienter vers un clavier d’occasion. On peut, par exemple, trouver des Yamaha e-423 à 200€…

Si vous voulez des précisions sur des claviers plus haut de gamme, dites-le moi, et j’en ferai un article spécifique ! Et vous, vous avez déjà votre clavier, ou vous projetez d’en acheter un ?

Pour en savoir plus sur les synthétiseurs